Justin Trudeau et ses homologues des provinces et des territoires sont pressés d’accorder une attention prioritaire à la santé mentale des enfants et des jeunes

Dans une lettre envoyée le 1er décembre au premier ministre Justin Trudeau, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants les a pressés, lui et ses homologues des provinces et des territoires, d’accorder au dossier de la santé mentale des enfants et des jeunes une place centrale dans leurs discussions à la réunion des premiers ministres le 9 décembre 2016, à Ottawa. Les enseignantes et enseignants des quatre coins du Canada ont souligné le besoin de faire de la santé mentale des enfants et des jeunes une grande priorité.

Télécharger la version PDF (240 Ko)

Le 1er décembre 2016

Le très honorable Justin Trudeau, C. P., député
Premier ministre du Canada
Édifice Langevin
Ottawa (Ontario)
K1A 0A2

Monsieur le Premier Ministre,

Tandis que vous vous préparez pour la prochaine réunion des premiers ministres des provinces et des territoires et le riche et important échange qu’elle promet, je vous écris au nom de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) pour vous demander d’accorder une place centrale au dossier de la santé mentale chez les enfants et les jeunes. En 2014, la FCE a mené un sondage auprès de plus de 5 000 membres du corps enseignant au Canada pour connaître leurs priorités. Au total, 95 % d’entre eux ont indiqué que la santé mentale des enfants et des jeunes était au sommet de leurs préoccupations. Sans équivoque, cette réponse n’a malheureusement rien d’étonnant et ne doit pas être ignorée.

Quand vous rencontrerez les premiers ministres des provinces et des territoires, la FCE vous demande, au nom des 231 000 enseignantes et enseignants qu’elle représente et des millions d’élèves dont ils s’occupent, de vous engager, dans un accord renouvelé sur la santé, à offrir des soins de santé mentale adéquats aux enfants et aux jeunes. À l’heure actuelle, malgré la relative prospérité du Canada sur la scène internationale et ses valeurs progressistes, de nombreuses communautés au pays ne disposent pas des ressources qui leur permettent de mettre en place les mesures de prévention et d’intervention dont les enfants et les jeunes ont besoin pour leur bien-être et leur bonne santé mentale. Dans les communautés isolées et chez les populations minoritaires, les difficultés sont en plus exacerbées par la distance, les barrières linguistiques et une incompréhension de leur culture ou de leur groupe.

La FCE et ses organisations Membres provinciales et territoriales seraient enchantées de participer avec tous les ordres de gouvernement aux discussions pour améliorer les services de santé mentale à l’intention des enfants et des jeunes. Ces derniers ont droit à des services de santé et cela doit comprendre des services de santé mentale facilement accessibles.

En 2012, en collaboration avec la Commission de la santé mentale du Canada, la FCE a exploré les questions liées à la santé mentale et au bien-être des élèves dans les écoles au moyen d’un sondage pancanadien. Plus de 3 900 membres du personnel enseignant ont répondu au sondage, dont 2 324 enseignantes et enseignants de l’élémentaire et 1 603 du secondaire. Le sondage avait pour but de mieux faire comprendre les points de vue du personnel enseignant en salle de classe sur la question de la santé mentale et du bien-être des élèves, y compris les facteurs qui constituent des obstacles potentiels à la prestation de services de santé mentale aux élèves de leur école (p. ex. la stigmatisation).

Parmi les obstacles signalés figuraient les suivants :

  • Au total, 85 % des répondants et répondantes étaient d’accord pour dire que le manque de financement pour les services de santé mentale offerts à l’école constituait un obstacle potentiel, y compris 59 % qui étaient « fortement » d’accord;
  • En tout, 78 % des enseignantes et enseignants étaient d’accord pour dire que le nombre insuffisant de professionnelles et professionnels de la santé mentale dans la communauté constituait un obstacle potentiel, y compris 45 % qui étaient « fortement » d’accord;
  • Les trois quarts des sujets interrogés (75 %) étaient d’accord pour dire que le manque de coordination des services entre l’école et la communauté constituait un obstacle potentiel et, parmi eux, 38 % étaient « fortement » d’accord;
  • Les deux tiers des enseignantes et enseignants (67 %) étaient d’accord pour dire que le manque de possibilités de renvoi à des services dans la communauté constituait un obstacle potentiel, y compris 34 % qui étaient « fortement » d’accord.

Une enseignante a résumé la situation très clairement :

  • C’est triste de savoir qu’il y a un problème ou de l’apprendre de la bouche d’un élève, de suivre le protocole mis en place et de découvrir que, pour une raison ou une autre (manque de services, refus des services par la famille, peur de la stigmatisation, etc.), l’élève ne reçoit pas l’aide dont il a besoin.

La FCE et ses 17 organisations Membres de chacune des provinces et chacun des territoires seraient heureuses de poursuivre le dialogue et la collaboration afin que tous les enfants et les jeunes du Canada puissent mener des vies saines et atteindre leur plein potentiel. Pour finir, nous vous souhaitons une réunion très fructueuse avec les autres premiers ministres et espérons sincèrement que le dossier des services de santé mentale pour les enfants et les jeunes recevra toute l’attention qu’il mérite dans vos délibérations et un éventuel accord renouvelé sur la santé.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma considération distinguée.

La présidente de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants,
Heather Smith

c.c. Premiers ministres des provinces et des territoires
Membres du Conseil d’administration de la FCE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s