Santé mentale : un accès aux services difficile pour les francophones

L’accès à des services de santé mentale en français est un défi pour les communautés en milieu minoritaire, constatent une cinquantaine de représentants de tout le pays rassemblés à Whitehorse pour échanger sur de possibles solutions.

L’accès à des spécialistes bilingues est un défi de taille, et pour pallier le problème, plusieurs initiatives sont discutées.

Au Yukon notamment, on cherche à améliorer les compétences en français des spécialistes bilingues déjà sur place plutôt que d’en recruter de nouveaux à l’extérieur du territoire. La directrice du Partenariat communauté en santé du Yukon, Sandra St-Laurent, croit que l’utilisation de la langue du patient est une condition essentielle au traitement en santé mentale.

Poursuivez la lecture (ICI Radio Canada) : http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/04/13/012-sante-mental-francais-francophone-yukon-partenariat.shtml

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s